• Elisabeth Falcone

Visibles...ou pas!

Prenez là, juste maintenant, quelques secondes pour vous. Spontanément.

Dans votre vie de façon générale, avez-vous la sensation d'être vu(e) ou pas? Reconnu(e) pour qui vous êtes vraiment? Au fonds de vous? Sur une échelle de 1 à 10 (oui...c'est plus factuel....)à combien vous positionnez-vous pour ces questions?? Juste pour vous, promis :-)!.


Maintenant soyons honnêtes...La véritable question n'est-elle pas plutôt "nous sommes-nous laissé(e)s voir?" ou "Nous laissons-nous voir?"...Et oui, ce n'est jamais fini! Intentionnellement ou pas, consciemment ou pas, l'heure est moins à analyser ce qui nous a conduits là dans le passé que de décider ce que nous voulons pour notre présent et notre futur. Jung disait que nous passons la première partie de notre vie à vivre ce que les autres avaient prévu pour nous...et seulement après nous vivons pour nous-même, par nous-même...Vous en dites quoi?

Pour nous réaliser, enfin. Pour révéler qui nous sommes, ces Merveilles que nous portons en nous, ce qui vient à travers nous dans cette Vie.

Nous essayons? Car oui, l'heure est à Vivre. Plus que jamais.

Nous nous cachons souvent des autres, de nous-mêmes, par peur de ne pas être aimés, par peur de ne pas coller à une norme, car les autres sont "forcément mieux", car si nous avions raison "cela aurait déjà été fait", etc...


Et pourtant...

Si justement il nous appartenait d'apporter cette pépite au Monde, aux autres, si en ayant ce courage, cette lucidité, nous nous "guérissions" non seulement nous-mêmes, mais aussi les autres, par notre présence, notre rayonnement?

Il n'y a qu'une seule condition, un seul petit pas : nous déconditionner de tout ce qui nous a été inculqué et qui ne correspond pas à notre Être le plus profonds. Nul n'est incriminé de par ces mots. Un cadre est nécessaire et porteur. Durant un certain temps. Ensuite, à nous d'en prendre conscience et de garder uniquement ce qui est "NOUS", au plus profonds.


Nous commençons?


Je n'ai pas de recette miracle à vous proposer. Juste le témoignage d'un chemin à prendre. Qui nécessite du courage, de la lucidité, certainement le temps d'une(?) vie...Parfois ce sera douloureux, à d'autres moments nous douterons, il "suffira" alors d'écouter cette voix, ce murmure , au plus profonds de notre Cœur.

Ah oui...nul besoin de rester seul(e) à chaque instant. Car "parfois" ce ne sera pas possible.


A très vite,


Elisabeth



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout